photo premier plan

Le jeudi 9 juin, les équipes de Lille et de Paris se sont retrouvées dans les nouveaux bureaux Pumpkin de la capitale pour pendre leur crémaillère. Au programme : brainstorming, jeu du killer, babyfoot, théâtre et paquito. Reportage.

« Jamais vu une crémaillère qui commence à 7h41 »

7h41, c’est tôt. Trop tôt. Pourtant, c’est bien à cette heure-ci que j’ai pris mon train en compagnie de tous les Pumpotes lillois direction les nouveaux locaux de Paris. Hugo, Constant et Victor nous avaient promis plein de surprises. Je me demande encore si arriver à la gare avec la trace de mon oreiller sur la joue en était une. Bref ! L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt.

giphy (3)

« Le matin, on est là pour bosser ! »

La matinée s’est déroulée (presque) normalement : brainstorming, présentation des projets et des équipes, discours des trois fondateurs, blind test à la Question pour un Champion (Hugo fait un excellent Julien Lepers)… Un début de journée rythmé par des blagues plus ou moins réussies et des parties de babyfoot, qui se sont soldées par un passage sous le baby pour Thibaut et Nicolas. Un 10-0, ça pardonne pas.

giphy (5)

« Qui a killé qui là ? »

Ce qui a vraiment rythmé la journée, c’est le jeu du Killer. Si vous n’êtes jamais allé en colo ou que vous avez des activités saines le weekend, voici les règles : tout le monde se voit attribuer un défi, qu’il doit faire faire par quelqu’un sans que celui-ci s’en rende compte. Par exemple, je devais faire lécher mon aisselle par Jason sans qu’il réalise que c’était mon défi. Une fois une personne « killée », je récupère son défi et dois l’exécuter, et ainsi de suite.

Parmi les défis, il fallait entre autre faire retirer ses chaussures à quelqu’un et les enfiler, proposer à manger, faire des pompes… Je vous laisse imaginer le climat de tension et de méfiance qui a pu régner au sein de l’équipe tout au long de cette belle journée parisienne.

sniper

« L’après-midi, c’est théâtre »

Alors c’est vrai qu’au début, quand on a su qu’on allait faire du « théâtre », on s’attendait à jouer dans une tragédie gréco-romaine de 2h30 sans entracte. Mais en fait pas du tout. Mais alors pas du tout !

Aux côtés de Camille, une comédienne et animatrice du tonnerre, je me suis retrouvé à marcher dans un champ de coton et une mare de vase, mimer l’histoire qu’un Pumpote racontait en direct, faire un bateau pirate, hurler comme lors d’un but de Dimitri Payet à la 89ème , faire une machine à rêve… et j’en passe ! Blague à part, les gens chelous dans le GIF ci-dessous, c’est nous.

WTF-PK-GOOD-2

« Come on Barbie let’s go party ! »

Le soir, on a fait ce qu’on sait faire le mieux : faire du bruit et boire des coups. Une soirée mémorable sur fond de barbecue, cocktails et paquito général avec toute l’équipe à 2h du matin. Ce qui se passe chez Pumpkin reste chez Pumpkin, alors si vous voulez plus de détails rendez-vous un matin au 4 rue de la Tour des Dames dans le 9ème arrondissement de Paris avec croissants et pains au chocolat pour le petit dej’ !

giphy (6)

Santé l’équipe !

J’étais à la crémaillère de Pumpkin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *